Les concentrateurs d’oxygène : comment soulager l’insuffisance respiratoire ?


Le nombre de personnes développant des pathologies d’insuffisances respiratoires chroniques est en hausse. Heureusement, pour pallier cette situation et soulager ces personnes, il existe des concentrateurs d’oxygène. Souvent méconnus en France car régulés par la sécurité sociale, ces extracteurs permettent de produire de l’air enrichi en oxygène avec un simple branchement à une prise électrique. Vous voulez en savoir plus sur le fonctionnement et l’utilisation des concentrateurs d’oxygène, vous êtes au bon endroit !

Qu’est-ce qu’un concentrateur d’oxygène?

L’air ambiant que vous respirez est composé de seulement 21% d’oxygène. Il est évident qu’une personne en insuffisance respiratoire a besoin d’une concentration en oxygène supérieure afin de soulager ses poumons.

Ainsi, un concentrateur d’oxygène est un appareil conçu pour fournir une concentration en oxygène supérieure à celle de l’air ambiant. Il est destiné à augmenter la concentration d’oxygène disponible pour les poumons d’un patient. En effet, l’oxygène est vital pour le corps humain et participe au maintien de sa fonction normale. 

En France, l’oxygène est considéré comme un médicament. Sa prescription et la mise en place de concentrateurs est donc hautement régulée. Celle-ci est réservée à certains spécialistes, comme les pneumologues, et aux médecins généralistes.

Comment fonctionne un concentrateur d’oxygène ?

Un concentrateur (ou extracteur) d’oxygène est conçu pour séparer les composants de l’air ambiant. L’azote est le composant le plus présent (avec plus de 75%). Le concentrateur va donc filtrer cet azote au moyen de tamis moléculaires. Cela va donc permettre de concentrer la proportion d’oxygène et donc produire un air enrichi en oxygène. 

Le fonctionnement d’un concentrateur est très facile. Il se compose généralement : 

  • D’un compresseur : qui va permettre de capter l’air ambiant de la pièce et l’envoyer vers les tamis
  • De tamis moléculaires : composés de zéolithe, ces tamis permettent de capter l’azote de l’air et de l’emmagasiner afin de ne relâcher que de l’oxygène.
  • De filtres : de nombreux filtres sont présents pour s’assurer de la qualité de l’air envoyé dans les poumons du patient

La concentration finale en oxygène du concentrateur est généralement comprise entre 90 et 99%. Enfin, un débitmètre est présent afin de régler le débit prescrit par le médecin : entre 0,5 et 5L/min pour la majorité des machines.

Quels sont les avantages d’un extracteur d’oxygène ?

L’extracteur d’oxygène présente de nombreux avantages. En effet, il permet : 

  • D’offrir une concentration en oxygène convenant à des poumons malades, en accord avec la pression médicale à domicile
  • D’avoir une source d’oxygène constante chez soi (une simple prise électrique suffit)
  • D’être autonome dans son traitement
  • Il propose de grandes concentrations d’oxygène
  • Il n’y a pas besoin de le remplir car la production se fait instantanément 

Par conséquent, si un patient nécessite une oxygénothérapie prolongée, un concentrateur sera toujours la source adéquate pour assurer sa santé et améliorer sa qualité de vie.

Enfin, ces machines sont généralement assez fiables. Elles vous assureront donc de nombreuses années tranquilles. D’autant plus si vous passez par un prestataire de santé à domicile qui s’occupera de la maintenance de la machine.

Comment tester l’efficacité d’un concentrateur d’oxygène ?

Il est possible de tester l’efficacité et le bon fonctionnement d’un concentrateur d’oxygène utilisé à domicile. Pour cela, il faut vérifier que le débit délivré est bien en accord avec la prescription et surtout avec le réglage sur la machine. Mais aussi, que la pureté d’oxygène est bien supérieure à 90%.

La plupart du temps, les concentrateurs sont installés par des prestataires de santé à domicile. C’est donc le technicien respiratoire qui s’occupe de réaliser ces contrôles sur les machines. Celui-ci est généralement équipé d’un appareil spécifique lui permettant de vérifier le bon fonctionnement de votre concentrateur.

De plus, tous les extracteurs d’oxygène doivent présenter un marquage CE. Ainsi, des alarmes sont obligatoires sur votre concentrateur. Celles-ci vont se déclencher lorsqu’un problème de pureté d’oxygène arrive. Dans ce cas là, il est recommandé d’appeler son prestataire de santé.

Utilisation d’un concentrateur d’oxygène à domicile

Le concentrateur oxygène peut être utilisé à domicile pour fournir une source constante d’oxygène aux patients présentant une insuffisance respiratoire chronique. On appelle cela une oxygénothérapie. C’est le choix préférentiel pour un traitement par oxygène. En effet, comme nous l’avons vu, le concentrateur d’oxygène capte l’air ambiant pour extraire l’oxygène dont le patient a besoin. 

Pour l’utiliser, il vous suffit de le brancher à une prise électrique et de le mettre en marché. Vous serez raccordé à la machine au moyen de lunettes à oxygène. L’un des inconvénients majeurs des extracteurs d’oxygène, c’est l’impossibilité de sortir de chez soi. En effet, ceux-ci ne possèdent pas de batteries. 

Aussi, si vous avez besoin d’oxygène à l’extérieur de chez vous, il est tout d’abord recommandé de consulter votre médecin. Ensuite, celui-ci pourra vous faire une prescription pour un concentrateur de déambulation. Son fonctionnement est similaire au précédent, mais ces appareils sont plus petits et présentent des batteries qui vous permettront de déambuler en toute autonomie.

Conclusion

Les concentrateurs d’oxygène sont une solution pratique pour les patients souffrant d’insuffisance respiratoire chronique. Ils offrent une concentration élevée en oxygène, disponible à domicile, sans avoir besoin de remplir constamment une bouteille. L’oxygène est considéré comme un médicament en France. Si vous souhaitez une prise en charge par la sécurité sociale, il vous faudra impérativement consulter un médecin qui vous fera une ordonnance. Vous n’aurez plus qu’à choisir votre prestataire de santé à domicile pour l’installation et le suivi de la machine.

Cet article traite du sujet : concentrateur d’oxygène

Vous aimerez aussi...