Les 5 facteurs qui affectent le flou d’une photo

Vous souhaitez progresser en photographie et pour cela vous avez investi dans un bon appareil photo. Cependant, même avec un bon appareil photo, la technique ne peut pas s’improviser. Pour progresser, il vous faudra à la fois de la compréhension technique mais surtout beaucoup de pratique. La pratique est en effet la clé du succès pour une photo réussie.

Pour améliorer le rendu d’une photo vous pouvez décider de jouer sur la netteté. Pour cela, il vous faudra d’abord comprendre quels sont les facteurs qui vont affecter le fait qu’une photo soit floue ou non. 

Quels sont les facteurs qui peuvent affecter le flou d’une photo ?

Pour donner un effet particulier à votre photo, vous pouvez vouloir rendre l’arrière-plan flou. Cette technique permet de mettre en avant le sujet principal de la photo, que ce soit un objet, un plat à déguster, un animal ou encore une personne. 

Pour réussir à prendre ce genre de photo, il va vous falloir comprendre un petit peu la technique. Et notamment, quels sont les facteurs qui influencent l’obtention de ce flou ?

L’angle d’’ouverture

L’ouverture de l’appareil photo correspond à la valeur f. Elle dépend de l’ouverture du diaphragme. La valeur f varie à l’inverse de l’ouverture. Ainsi, les grandes ouvertures vont proposer des valeurs f plus petites. Cela veut dire que, comme l’ouverture est plus grande, une plus grande quantité de lumière va pouvoir atteindre le capteur de l’appareil photo. Donc, le flou de l’arrière-plan sera plus doux. En effet, une ouverture plus grande signifie, une plus grande vitesse d’obturation afin d’éviter une surexposition de votre photographie.

La distance par rapport à votre sujet

Comme vous vous en doutez, quand vous vous rapprochez de votre sujet, la mise au point devient plus précise. Ainsi, votre arrière-plan devient plus flou. Bien évidemment, pour optimiser encore le flou de l’arrière-plan, il faudra vous assurer que celui-ci est éloigné du sujet. Mais aussi qu’ils ne soient pas superposés.

La taille du capteur de l’appareil

Un autre paramètre à prendre en compte est la taille du capteur de l’appareil. Celui-ci est spécifique à votre appareil et ne pourra donc pas varier. Ainsi, il s’avère qu’un petit capteur a une distance focale bien plus courte, mais parallèlement, un plus grand angle de vue. 

C’est pourquoi, si vous souhaitez réaliser beaucoup de photos avec arrière-plan flou, il est plutôt conseillé de vous orienter vers un modèle d’appareil photo avec un capteur plus grand. En effet, ces appareils photo permettent d’obtenir des distances focales plus longues et par voie de conséquence, un bien meilleur flou pour votre arrière-plan.

La distance focale

Comme nous venons de le voir, la distance focale dépend de la taille du capteur de votre appareil. Pour faire de belles photos avec arrière-plan flou, il est donc conseillé d’acheter un appareil avec un capteur de taille raisonnable. Vous pouvez aussi vous équiper d’objectifs spécifiques (soit à longue focale, soit distance focale variable) et jouer sur le zoom lors de votre prise de photo.

En effet, se servir du zoom de votre appareil permet de rétrécir votre angle de vue et va ainsi permettre d’augmenter la distance focale. Et comme nous l’avons vu, l’augmentation de la distance focale permet de rendre votre arrière plan plus flou 

Comme nous vous l’avons précisé, l’artiste photographe doit d’abord comprendre tous ces aspects techniques avant de passer à la pratique. Ils sont absolument primordiaux pour la réalisation de photos artistiques réussies quel que soit le sujet principal.

La qualité du bokeh

D’après Wikipedia, le bokeh désigne : “la texture, le rendu du flou hors du champ de netteté (devant et derrière) la distance de focalisation d’une photographie”.

C’est pourquoi, le type d’arrière-plan de votre photographie va déterminer la qualité de son flou. Un bon bokeh signifie que le flou est de bonne qualité. Il permet de mettre en valeur et souligner le sujet au premier plan, tout en ayant un aspect flouté parfait en arrière-plan. À l’inverse, un mauvais bokeh va se produire préférentiellement lorsque l’éclairage n’est pas optimal au niveau de l’arrière-plan (par exemple dans le cas d’une trop grande présence de points lumineux dans un arrière-plan à la base très sombre).

Vous aimerez aussi...