Améliorer la qualité de son sommeil pour être en forme

Un bon sommeil est primordial pour la santé, c’est bien connu. Pourtant, une personne sur deux a des problèmes de sommeil et un tiers des Français déclare dormir moins de six heures par nuit !

À long terme, le manque de sommeil met notre santé en danger. Alors comment pouvons-nous mieux dormir et mieux récupérer ? Découvrez les meilleures méthodes pour un sommeil réparateur.

Qu’est-ce qu’un sommeil réparateur ?

Le sommeil réparateur est un état dans lequel on se réveille facilement et où l’on peut rester éveillé et actif toute la journée sans se sentir fatigué.

La qualité du sommeil

Un sommeil profond est essentiel pour un sommeil réparateur. L’épuisement nerveux et physique peut être compensé dans les heures qui suivent l’endormissement.

Pendant la nuit, l’être humain connaît différentes phases de sommeil :

  • Phase de sommeil précoce : la transition entre l’éveil et le sommeil.
  • Sommeil à ondes lentes légères : cette phase se caractérise par une activité cérébrale réduite.
  • Sommeil à ondes lentes profond : le sommeil le plus réparateur. Le cerveau devient insensible aux stimuli extérieurs.
  • Sommeil paradoxal : à ce stade, le dormeur présente à la fois des signes de sommeil très profond et d’éveil.

Quels sont les effets d’un sommeil réparateur ?

Un sommeil réparateur ne va pas juste vous faire sentir en forme durant la journée. Il fait bien plus que cela :

  • Il aide au renouvellement des cellules.
  • Il permet le fonctionnement normal du système nerveux.
  • Il active les fonctions de mémoire et d’attention. 
  • Il régule le métabolisme.
  • Il maintient la santé cardiovasculaire, etc.

Un bon sommeil est donc capital pour votre santé !

Comment assurer un sommeil réparateur ?

Si vous voulez vraiment récupérer pendant la nuit avec un sommeil réparateur, il faudra mettre en place quelques bonnes habitudes !

Combien de temps faut-il dormir ?

Il n’y a pas vraiment de règle sur la durée de sommeil. Cela dépend beaucoup des individus. Mais il y a des recommandations qui conviennent à la majorité des gens. En fonction de facteurs tels que l’âge, l’activité physique et les prédispositions génétiques, certaines personnes ont besoin de plus ou moins de sommeil. En moyenne, on compte environ : 

  • Enfants : 10-12 heures de sommeil.
  • Adolescents : 8-10 heures.
  • Adultes : 7-9 heures. 
  • Personnes âgées : 7-8 heures. 

Comment mieux dormir ? 

Les adultes qui se lèvent entre 8 heures et 9 heures devraient se coucher entre 22 heures et 22 heures 30. Cela leur permettrait de dormir de 7 à 9 heures par jour.

Il faut environ 15 minutes pour que la fatigue disparaisse. Donc, si vous avez souvent des problèmes de sommeil, vous ne devriez pas ignorer les signaux de votre corps.

Comment améliorer son sommeil ?

Face aux insomnies et autres troubles du sommeil, la première chose à faire est de chercher des solutions naturelles.

Reconnaître les premiers signaux du sommeil 

Pour mieux dormir, commencez par écouter votre corps et les signaux qu’il vous envoie. Si vous avez un rhume le soir, si vous éternuez, si vous vous sentez fatigué ou si votre vision est floue, n’attendez pas pour aller vous coucher. Si vous faites le contraire, la phase de sommeil sera retardée et vous ne vous endormirez qu’au cycle suivant (90 minutes).

Créez une routine de sommeil

Un mode de vie sain est également lié à la qualité de votre sommeil. Commencez par établir une routine de l’heure du coucher et respectez-la. C’est une bonne idée de mettre en place une routine de l’heure du coucher. Dînez deux heures avant d’aller vous coucher et prenez le temps de lire ou de faire une activité relaxante avant d’aller vous coucher.

Une chambre fraîche et une bonne literie

La température idéale dans la chambre à coucher est de 16°C-18°C. Une chambre trop chaude peut perturber le sommeil et nuire à la qualité du sommeil. La literie doit également être confortable. Les matelas ne doivent être ni trop mous, ni trop fermes, afin que la colonne vertébrale reste droite.

Pas de temps d’écran avant le coucher.

La lumière bleue des écrans stimule le sommeil plutôt qu’elle ne le favorise. Éteignez donc votre téléphone, votre tablette ou votre ordinateur une ou deux heures avant d’aller vous coucher. La télévision étant plus lointaine, la lumière bleue est moins agressive. Elle est donc tolérée. Mais si vous préférez lire, ne vous en privez pas.

Évitez les exercices fatigants avant de dormir

Il n’est pas recommandé de faire du sport avant d’aller se coucher. En effet, cela stimule le corps plutôt que de le préparer au sommeil. Cependant, l’exercice physique pendant la journée favorise un mode de vie sain, qui à son tour favorise un meilleur sommeil.

Il est donc conseillé d’arrêter de faire de l’exercice trois heures avant d’aller se coucher. Le soir, il est conseillé de prévoir une légère séance de yoga pour détendre les muscles, réguler la respiration et réduire les insomnies nocturnes.

Si vous mettez tous ces conseils en place, votre sommeil sera bien meilleur ! Malheureusement, on a souvent tendance à négliger son sommeil puis à se plaindre de sa fatigue. Alors si vous voulez enfin bien dormir, il est temps de soigner son sommeil.

Vous aimerez aussi...